Vivre une liturgie par Sœur Antoinette

Partager
Vivre une liturgie par Soeur Antoinette

La vie litur­gique quo­ti­dienne est sanc­ti­fi­ca­tion du monde.
L’action litur­gique l’ordonne et la pénètre. Par elle tout est signifiant.

Sanctification des trois cycles : du jour de la semaine, de l’année.
Sanctification et signi­fi­ca­tion du jour, au lever, à midi, à la tom­bée du jour, au cou­cher. L’action de grâce au repas.
Sanctification de la semaine, par l’œuvre des six jours, le repos res­pec­té, le rap­pel de la Passion le ven­dre­di, la fête de la Résurrection chaque dimanche.
Sanctification de l’année, ordon­née par les mys­tères de la foi :
• celui de l’Incarnation : Avent, Noël, Epiphanie,
• celui de la Rédemption : Carême, Semaine Sainte, Pâques, Ascension,
• et temps de l’Eglise : Pentecôte, Transfiguration… 

Sanctification et signi­fi­ca­tion des grandes aven­tures de la vie : la nais­sance, le mariage, la mort, et tout ce qu’elles contiennent d’espérance.

Tout est à Dieu et tous sont à Dieu. Et le temps, l’événement et la vie et la mort sont à Dieu.

C’est pour­quoi la litur­gie pro­clame et célèbre et mani­feste chante et répète les « mira­bi­lia Dei » 
Elle loue dans l’épreuve, l’amour et la sol­li­ci­tude de Dieu ; dans la repen­tance, sa misé­ri­corde ; dans l’événement, sa sei­gneu­rie.
Elle détache l’homme de lui-même, pour sa plus grande joie.
Par Lui, pour Lui, avec Lui, tout est vécu dans la grâce.
Ainsi se vit une liturgie.

Sœur Antoinette : Introduction à la Petite Liturgie quotidienne

Partager